Bootstrap

Razzia, récit épique d'Irlande

Un fossile littéraire celte, écrit par des moines au 12e siècle, raconté aujourd'hui

Bayard

La geste d'un Achille Irlandais

Ce grand récit raconte la chute de la civilisation celte, due à une guerre injuste déclanchée par l'ambition d'une reine. C'est une lamentation dénonçant les travers humains qui ont conduit à ce désastre. C'est une célébration des valeurs chevaleresques qui lui ont survécu.

Le jeune demi-dieu Cucchulainn, équivalent d'Achille dans le cycle de la branche rouge d'Ulster, y tient la place d'un pilier de résistance, tant par ses prouesses guerrières que par sa droiture. Il se dresse seul face à une armée entière. A la tête de cette armée se tient la reine Mève. Elle convoite un puissant taureau de la province d'Ulster: elle désire l'opposer à celui de son mari, et ce duel décidera de qui a le plus de valeur dans ce couple.

Derrière la matière celte, il y a des moines qui écrivent, autorisés à fixer cette matière orale antique, à condition qu'elle légitime la civilisation chrétienne. Alors les défauts sont souvent plaqués sur des personnages déraisonnables, rabelaisiens. Mais la courtoisie et la fraternité résistent et survivent au grand désastre.


Equipe de création

Guillaume LOUIS
Guillaume LOUIS

Création

Interprète et porteur de ce projet de spectacle depuis 2015. Après être tombé amoureux de la Razzia des vaches de Cooley, il a pris 3 ans pour en réaliser l'adaptation écrite puis les compositions musicales, avec un compagnonage auprès de l'atelier F.451. Sa parole improvisée et sa plume de chansonnier y a découvert un nouveau terrain de jeu: la narration en métrique.

Isabelle Genlis
Isabelle Genlis

Regard mise en scène

Ayant déjà fréquenté l'atelier F.451 pour faire vivre des textes patrimoniaux d'asie, et ayant une solide culture théâtrale, Guillaume a souhaité développer la scénographie et la mise en scène de son spectacle avec cette conteuse qui avait déjà vécu ce même cheminement, et pouvait porter une vision permettant à ce spectacle de s'épanouir sur dans l'espace du théâtre.

Bruno de la Salle
Bruno de la Salle

compagnonnage écriture

Il crée en 1981 le CLIO, Centre de Littérature Orale, pour y rassembler les moyens de recherche et d’apprentissage de l’art du Récit et de l’Epopée qu’il considère comme le modèle d’excellence littéraire. En 1991, il crée l’atelier Fahrenheit 451 dans le but d’offrir aux nouveaux conteurs la possibilité d’acquérir des outils comparables à ceux dont disposaient leurs ancêtres.



Conception Instruments

Citole et Lyre: Benjamin MARGOTTON

Tambour Mélodique: Guillaume TOUTAIN



Communication

Photos, vidéos: Violette MARTIN, ARTSCOPIA




Production

Ce spectacle, produit par le Chardon Débonnaire, a bénéficié du soutien de:

CLIO Vendôme
le CLIO

La plus vieille maison du conte de France, sur Vendôme, désormais fermée, en parallèle d'un compagnonage à l'écriture avec Bruno de la Salle (atelier F. 451), la salle du perce-oreille a accueilli les premières lectures.

Centre Mandapa
Centre Mandapa

Centre culturel de Paris consacré aux danses et cultures orales du monde, tenu par Milena Savlini et Isabelle Anna. Le lieu a accueilli une semaine de résidence de création et a programmé les premières de ce spectacle.

MJC Bazin
L'Inexplosible

Cette salle de la MJC Bazin, conçu et animée par Rémy Grosset et Susanna de Oliveira, a également accueilli quelques répétitions, ainsi qu'un temps de conception technique en lumières, et un temps de captation vidéo.


© Compagnie PHILODART
Prod. Le Chardon Débonnaire
Licences N° 2-1100496 et 3-1100497
Tel: 06 03 17 00 97
Courriel: contact@philodart.com